Depuis la création de la marque Optymo en septembre 2007, l’approche « service client » est au centre de la politique du SMTC et les résultats de fréquentation de notre réseau montrent que la satisfaction des clients doit rester un élément structurant de la politique de mobilité. Optymo c’est une rupture radicale avec le monde du transport en commun. L’approche client que nous avons développée permet d’optimiser l’offre de transports en commun en ajustant la production de l’offre aux besoins sociaux et territoriaux.

La révolution Optymo a pu être déployée en totalité en 2013. L’action menée constitue la mise en application des décisions annoncées dans le contrat de mobilité de 2008. Pour rappel, ce document fixait les grands enjeux et les orientations du SMTC pour satisfaire les objectifs politiques définis, à savoir : augmenter le pouvoir d’achat des ménages, lutter contre l’exclusion, préserver la santé publique et garantir un développement équilibré des territoires.

 

Cliquez-ici pour télécharger le contrat de mobilité 2008 du SMTC.

La mise en application de ce contrat de mobilité se traduit par un nouveau réseau qui se construit en deux étapes : Optymo (depuis le 1er janvier 2008), et Optymo 2 (2010-2013).

Le système Optymo a donc été conçu et déployé progressivement.

Les lignes de bus urbaines sont d’abord passées à une fréquence de 10 mn en septembre 2007 puis les 2 lignes principales sont passées à 5 mn en septembre 2013. Septembre 2013, c’est aussi le lancement de la nouvelle offre suburbaine qui a profondément remanié le schéma de desserte et qui a permis un doublement de la fréquence

 
LE RÉSEAU URBAIN

Depuis le 1er janvier 2007, le SMTC a confié l’exploitation du réseau de transport des lignes urbaines à la Régie des Transports du Territoire de Belfort. La RTTB exploite actuellement 5 lignes urbaines dont 2 lignes à 5 mn (la ligne 1 et la ligne 2 dans sa partie Est) et 3 à 10 mn ainsi qu’une navette à l’heure.

LE RÉSEAU SUBURBAIN, OAD ET SCOLAIRE

Le SMTC confie, par marchés valables jusqu’au 31 août 2020, l’exploitation des lignes suburbaines et scolaires à des transporteurs indépendants. Au total, il existe 8 lignes suburbaines complétées par un service de transport à la demande qui permet une desserte de toutes les communes du département.

LE RÉSEAU TPMR

Ce service spécifique réservé aux personnes à mobilité réduite, justifiant d’un taux d’incapacité de 80%, est confié à la société GIHP via un marché public d’une durée de 1 an valable jusqu’au 31 décembre 2014, reconductible une fois. Les trajets sont possibles dans tout le département.

LE VÉLO EN LIBRE-SERVICE ET L’AUTO EN LIBRE-SERVICE

Ces services complémentaires complètent l’offre de mobilité globale, dite triple play, et sont exploités en direct, par le SMTC, concernant l’auto libre-service et par la RTTB pour le vélo libre service. Le vélo en libre-service a été lancé le 22 avril 2013 et l’auto en libre-service le 2 décembre 2013.